Retraites de William Foster et Jean-Guy Belley

September 2011

William Foster et Jean-Guy Belley
Le 7 septembre dernier, la Faculté soulignait les retraites des professeurs William Foster et Jean-Guy Belley avec une réception au 6e étage du Pavillon Chancellor-Day.

Texte et photos de Lysanne Larose.

Comme l’a souligné le doyen Daniel Jutras lors de son allocution, « Une nouvelle tradition de la Faculté veut que les personnes honorées ne parlent pas, mais laisse plutôt la parole à leurs amis et collègues. »

   
Monsieur le juge Patrick Healy (ci-haut, en veston blanc), auparavant professeur à la Faculté, a prononcé une allocution célébrant les réalisations et la carrière du professeur William Foster (au centre des photos ci-haut).

Jean-Guy Belley et Rod Macdonald   Jean-Guy Belley et Rod Macdonald
À son tour, c’est le professeur Roderick Macdonald (ci-haut, en chemise bleue et noeud papillon) qui a fait les honneurs pour le professeur Jean-Guy Belley.

La famille Foster, dont certains membres sont venus de Nouvelle-Zélande!   
Famille, amis et collègues venus de près et de loin étaient sur place pour partager ce moment empreint d’émotions avec nos deux collègues, et pour leur souhaiter le plus grand succès dans leurs nouvelles entreprises.

Au nom de la Faculté, Me Daniel Boyer, qui dirige la bibliothèque de droit Nahum Gelber, a par ailleurs fait restaurer deux livres rares en l’honneur des professeurs Foster et Belley. Les restaurations seront signalées dans les notices bibliographiques des ouvrages. Me Boyer a partagé les dédicaces qui suivent avec Focus online.

Jean-Guy Belley

La Faculté de droit veut souligner la contribution du Professeur Jean-Guy Belley à l’enseignement et la recherche à l’Université McGill, en restaurant les deux tomes de la sixième édition du Traité théorique et pratique de la législation sur les accidents du travail et les maladies professionnelles (Adrien Sachet. 6e édition, Sirey, Paris, 1921.)

« Cet ouvrage présente une synthèse du droit français des accidents du travail et des maladies professionnelles depuis la loi du neuf avril 1898. L’ouvrage illustre bien la rupture de principe qu’introduit cette loi, en documentant le passage houleux de la faute au risque professionnel.

Le texte ajoute à une exposition exhaustive des lois et des jugements français une vision par le droit comparé. Une section sur l’application de la loi du neuf avril en Algérie ainsi qu’un exposé sur le droit allemand encore en vigueur alors en Alsace et en Lorraine font de cet ouvrage un repère unique pour l’histoire du droit du travail européen. La reliure d’origine utilitaire ainsi que la typographie serrée reflète l’esprit d’économie de l’après Grande Guerre en France. »

William Foster

In honour of Professor Foster’s work and achievements, the Faculty of Law of McGill University is restoring the ninth edition of Joseph Shaw’s treatise, Parish Law or a Guide to Justices of the Peace, Ministers, Churchwardens, Overseers of the Poor,  Constables, Surveyors of the Highways, Vestry-Clerks and all Others concerned in Parish Business ([London], In the Savoy : Printed by Henry Lintot, 1755.)

“This work reflects the host of local social problems of the day. It contains, for example, both the Elizabethan Poor Laws and the earlier Tudor legislation dealing with the problems of vagrants and beggars.  Chapter X deals exclusively with legal implications arising from the practice of simony, still an offence in 2011.

This edition contains many cases from the nominate reporter authored by the Right Honourable Lord Raymond.  Major repairs are required to restore its original full calf binding.  Printed marginal notes are found throughout the text and the double line border on the title page is typical of English printing house tradition of that era.”

Be Sociable, Share!

Comments are closed.